COMMENT BIEN CHOISIR SES CHAUSSETTES DE SPORT ?

Pourquoi est-il important de bien choisir ses chaussettes de sport ? La chaussette de sport, qui signifie littéralement « petite chaussure », sert d’intermédiaire et d’adaptateur entre le pied et la chaussure de sport. Elle permet de conserver une bonne hygiène de ses chaussures, d’éviter les frottements et d’évacuer correctement la transpiration. 

.

La chaussette de sport protège le pied

Plus encore que de servir à la bonne adaptation du pied dans la chaussure, la chaussette de sport a un rôle d’amortisseur. Les nouvelles matières synthétiques offrent désormais un amorti très performant, sans pour autant augmenter l’épaisseur de la chaussette. La chaussette est une réelle protection pour le pied car elle évite les frottements et donc les fameuses ampoules au pied. La chaussette est aussi destinée à évacuer la transpiration, il faudra donc la choisir judicieusement.

Fabrication/technique

Que vous soyez sportif du dimanche ou sportif de haut niveau, vous êtes forcément concerné. Il existe différents types de chaussettes de sport : basses, hautes, épaisses, légères, en coton ou en matières synthétiques. Les techniques de fabrication des chaussettes et les matériaux employés évoluent sans cesse. C’est un secteur industriel où la technologie progresse à grands pas dans la recherche permanente d’une meilleure efficacité et d’un confort du pied optimisé.

Les évolutions sont telles, qu’il n’est pas évident de les suivre ni de les percevoir sur les produits que vous achetez. Sachez que les chaussettes sont fabriquées ouvertes ; elles sont fermées au niveau du bout de pied à la fin du processus de fabrication.

.

.

La chaussette est constituée de quatre parties :

Le fil extérieur, dit « fil de fond » : il compose 80% de la chaussette. C’est celui que l’on touche en tenant une chaussette de sport. Il peut être soit hydrophile, c’est-à-dire laisser passer la transpiration, soit hydrophobe, c’est-à-dire l’arrêter. Ce « fil de fond » est composé de fibres standards qui sont le Coolmax, le Thermolite, le polyester ou l’Outlast (composé de microcapsules).

Le fil extérieur de vanisage est en contact direct avec la peau. Il offre beaucoup d’élasticité car principalement composé d’élasthanne ou d’un mélange élasthanne/coton.

Le « bord côte » permet le bon maintien du produit grâce à une pression de 10 mmHg. Le mmHg est le millimètre de mercure (Hg du latin Hydrargyrum), une unité de mesure utilisée pour mesurer la pression artérielle sanguine.

Enfin le talon possède un fil supplémentaire de renfort.

.

Comment choisir ses chaussettes ?

Idéalement, une chaussette de sport sera choisie sans couture, à la bonne pointure (très important !), confortable, avec des protections morphologiques, en textile antibactérien et respirant et à séchage rapide. Ainsi attention aux marques qui proposent des chaussettes adaptées à une plage de pointures trop étendue.

Chaussette de sport et transpiration

Une chaussette bien aérée permet d’éviter la macération du pied, souvent à l’origine d’une mycose. Durant l’effort, les pieds peuvent produire jusqu’à 15 grammes de sueur, d’où l’importance d’une bonne évacuation de la transpiration.

Choisissez de préférence vos chaussettes légères et avec une bonne évacuation de la transpiration. Les textiles dits « anti-bactériens » et respirants permettent tout simplement une bonne évacuation de l’humidité. Le choix doit aussi prendre en compte la nécessité de tenir au chaud ou au frais selon le sport pratiqué.

Attention à l’humidité qui stagne dans les chaussures mais également dans les lieux humides, typiquement les douches et les vestiaires. Le risque : une mycose ou la « maladie du pied d’athlète ».

Recommandations :

➡️ Ne pas échanger ses chaussettes avec quelqu’un, un peu comme pour une brosse à dents,

➡️ Toujours porter des chaussettes dans ses chaussures (pas de pieds nus !)

➡️ Bien aérer ses pieds

➡️ Privilégier les chaussettes de sport pour faire du sport

➡️ Changer de chaussettes régulièrement (1 paire de chaussettes = 1 séance). Ne pas porter des chaussettes deux jours consécutifs, surtout en cas de forte transpiration

➡️ Bien se sécher les pieds après une douche

➡️ Ranger ses chaussures de sport dans un endroit sec et bien aéré, pour qu’elles sèchent.

.

.

Changer régulièrement ses chaussettes de sport

Tenez compte de la durée d’utilisation de la chaussette et n’hésitez pas à en changer durant l’effort comme vous le feriez avec un t-shirt rempli de transpiration. Evitez les lots de chaussettes bon marché, elles n’offrent tout simplement pas ce que tout sportif attend : une bonne tenue. Une chaussette de sport ne doit ni glisser, ni bouger ou encore compresser le pied. Elle doit toujours être adaptée à la forme du pied. Alors mesdames, n’utilisez pas de chaussettes faites pour les pieds d’homme, votre pied n’a pas la même forme. Les chaussettes comme les chaussures ont une usure qui est fonction de leur fréquence d’utilisation et du type de sport. A surveiller donc.

.

Entretenir ses chaussettes :

➡️ Les mettre à plat, pas en boule.

➡️ Jeter les chaussettes usées pour éviter blessures et ampoules

➡️ Ne pas les repasser, la chaleur les endommage

➡️ Les laver à l’envers à 30°

➡️ Pas de sèche linge mais à plat et à l’air libre

➡️ Les ranger l’une contre l’autre et les plier en 2, éventuellement

.

Petits détails :

Vous avez certainement déjà porté des chaussettes avec des coutures gênantes voire blessantes dans les chaussures. La solution : privilégier les coutures plates, ou mieux encore les chaussettes de sport sans coutures. Si vos pieds sont fragiles et sujets aux frottements et aux ampoules, optez pour un modèle avec des renforts sur les zones sensibles.

..

.

Choisir ses chaussettes en fonction de son sport :

Une bonne chaussette de sport doit participer au maintien du pied durant l’activité physique. On distingue généralement les sports unidirectionnels, multidirectionnels, de portée et de glisse.

Pour les sports impliquant des changements de direction, comme le basket ou le tennis, choisir des chaussettes renforcées sur les zones de frottement (le pouce et zones latérales).

Le coureur, qui réalise un mouvement d’avant en arrière combiné à de l’impact, a besoin de chaussettes fines, sans coutures, en fibre respirante, avec une bonne ventilation tout en évitant les frottements. Un renfort au talon peut être intéressant.

La chaussette doit épouser la forme du pied et ne pas bouger ou rouler sous le pied.

..

.

➡️ La Randonnée : des chaussettes en coton à hauteur de mollet avec des zones renforcées. Choisir une matière qui absorbe bien la transpiration comme le Thermocool. Certains randonneurs portent 2 paires de chaussettes pour éviter les ampoules : la première, au contact de la peau, évacue la transpiration vers la seconde chaussette, permettant au pied de rester au sec.

➡️ Basket : des chaussettes basses en coton pour jouer à l’intérieur, mi-haute pour l’extérieur, avec une bande de serrage, des mailles fines et des pieds spécifiques droite/gauche.

➡️ Course : des chaussettes fines avec coutures plates au niveau des orteils contre les irritations. Choisir une maille aérée pour évacuer la transpiration et une maille plus serrée au centre du pied. Pour réduire la fatigue musculaire, opter pour des chaussettes spécifiques plus hautes avec compression du mollet (chaussettes de contention à utiliser en fonction du planning d’entrainement).

➡️ Course sur chemins : des chaussettes qui maintiennent la cheville grâce à un système de bandes resserrées, une maille aérée et des matières dites techniques dont le fil réduit le risque d’ampoule.

➡️ Equitation : choisir des chaussettes hautes ou mi-hautes avec une partie élastique sur la voûte plantaire et la cheville pour amortir les frottements des étriers. A prendre en compte : les frottements liés à la botte.

➡️ Fitness : des chaussettes fines et basses, en coton et bouclettes avec éventuellement des picots antidérapants.

➡️ Foot : chaussettes en coton, hautes mais ne serrant pas les mollets, avec des bandes extensibles sous la voûte plantaire, la cheville et le mollet.

➡️ Roller : des chaussettes hautes, épaisses mais respirantes avec de bons renforts sur les parties sujettes au frottement (devant de la cheville, talon,…)

➡️ Tennis, badminton et squash : des chaussettes basses ou mi-hautes en coton peigné, avec talons et pointes renforcés et des bouclettes sous le pied pour amortir les chocs.

➡️ Ski : chaussettes hautes, épaisses, renforcées au niveau des zones d’appui, avec un maintien du tour de pied, du talon, du tendon d’Achille et en bouclette pour tenir le pied au chaud.

➡️ Vélo : opter pour des socquettes fines « seconde peau » en polyester avec des renforts aux orteils et aux talons qui aident à compenser les impacts

..

.

Chaussette de sport de compression et chaussette de sport de récupération

Le pied et la jambe

Les jambes sont des zones plus difficiles à drainer (retour veineux) que les autres organes du corps en raison de leur éloignement du cœur. Les jambes présentent deux réseaux de circulation veineuse : un réseau profond et un réseau superficiel. Ce réseau est à sens unique (vers le cœur) grâce aux valves veineuses.

La voute plantaire est constituée d’un riche réseau de petite veines, le tout assemblé dans une semelle veineuse appelée de Lejars. La marche permet d’exercer une pression sur le pied et de faire remonter le sang vers le cœur via le système veineux. C’est un véritable effet pompe. Ce réseau veineux du pied est un système complexe, à la fois superficiel et profond.

La contraction musculaire durant l’effort entraine une augmentation du volume du muscle, qui comprime les veines profondes et fait remonter le sang vers le haut du corps. Ce mécanisme est plus efficace pour le réseau veineux profond, surtout si vous êtes sujet à une mauvaise circulation sanguine. La contraction est moins efficace pour le réseau veineux superficiel.

.

.

Chaussettes de contention, de rétention ou de récupération ?

Les chaussettes de sport de rétention sont également appelées de contention ou de compression. Elles comportent des fibres et des zones de renforts judicieusement placées sur le mollet, sur la cheville et sous le talon, permettant une meilleure circulation et une meilleure stabilité du pied. Le mécanisme consiste en une réduction du volume des veines, donc une circulation retour vers le cœur plus rapide.

Il existe deux types de chaussette de sport de contention : avec ou sans pieds. Les chaussettes avec pieds s’utilisent en récupération après un effort. Elles aident réellement dans le cadre d’une préparation physique. Utilisées en complément d’une bonne séance d’étirements, leur efficacité est avérée. Les chaussettes sans pieds s’utilisent durant l’effort sportif.

Les chaussettes de contention de sport fonctionnent à l’inverse des chaussettes de contention médicales. Les bas à varices effectuent une pression maximale au niveau de la cheville, cette pression diminuant sur le haut de la chaussette. La chaussette de contention de sport presse faiblement au niveau du pied et de la cheville et la pression est accentuée au niveau du mollet tout en évitant l’effet garrot qui est contre productif.

Il est très important de respecter le mode d’emploi pour la mise en place de ces chaussettes, sous peine d’être inutile voire délétère.

Pourquoi utiliser des chaussettes de contention en sport ?

La pratique sportive favorise naturellement la circulation sanguine, mais certaines personnes peuvent souffrir de sensations de jambes lourdes. Les sportifs qui présentent une varicosité, des œdèmes ou encore des varices risquent une mauvaise circulation veineuse. Des chaussures ou des chaussettes trop serrées, y compris sur la voûte plantaire peuvent rapidement aggraver la situation.

Les chaussettes de sport de contention optimisent le retour veineux en exerçant une pression autour du mollet et complètent le travail naturel du muscle tout en aplatissant les veines superficielles. Elles optimisent l’effet de pompe naturel du muscle lors de la contraction musculaire et permettent une meilleure récupération de l’effort. Destinées à être utilisées durant le sport elles peuvent également être utilisées comme chaussettes de récupération. Il est donc conseillé de porter des chaussettes de contention de grade 1 ou 2 qui agissent sur le retour veineux.

..

.

Entretenir ses pieds :

➡️ Porter des socquettes hyper absorbantes,

➡️ Talquer ses pieds,

➡️ Se laver les pieds en essuyant bien entre les orteils. L’eau ramolli la peau causant des fragilités,

➡️ Couper correctement les ongles de pied : suivre la forme anatomique de l’orteil en limitant les angles,

➡️ Éviter les ongles incarnés,

➡️ Se couper les ongles le soir,

➡️ Enlever les callosités avec une râpe,

➡️ Se masser régulièrement les pieds avec une crème ou une huile,

➡️ Hydrater ses pieds avec une crème spéciale ou simplement hydratante,

➡️ Si vous avez des callosités récurrentes, un frottement doit se produire : consulter un podologue du sport,

➡️ Avant le sport : échauffer les tendons,

➡️ Une ampoule : mettre vaseline et sparadrap,

➡️ Tout problème au pied a des répercutions immédiates.

➡️ Pour les sportifs dont les pieds sont soumis à de fortes contraintes (course, sports collectifs,…), une consultation auprès d’un podologue du sport pour des conseils personnalisés et éventuellement des semelles sur mesure peut être très efficace.

J’espère que cet article vous a plus. Laissez-moi vos commentaires ci-dessous, je serai ravie de vous lire.

 

Pour aller plus loin

Rivas E., Smith JD., Sherman NW., Leg compressions improve ventilatory efficiency while reducing peak and post exercise blood lactate, but does not improve perceived exertion, exercise economy or aerobic exercise capacity in endurance-trained runners. March 2017, in Respir Physiol Neurobiol, 237p., 1-6.

Jose Ignacio Priego Quesada, Application of Infrared Thermography in Sports Science. Ed. Springer, Biological and Medical Physics, Biomedical Engineering, Valencia 2017, 328 pages, p. 256.

Gilles Goetghebuer, La maladie du pied d’athlète. e-sante.fr, 24 août 2015, http://www.e-sante.fr/maladie-pied-athlete/actualite/1149

 

Julie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans ACTUALITÉS, Podcasts, SPORT, SPORT AU QUOTIDIEN, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *